Service Divers

Quel est le meilleur choix entre le scooter électrique et le scooter thermique ?

vespa

Voici un article : Tout savoir sur les scooters électriques qui plaira certainement aux vrais citadins qui apprécient les nouveaux modes de déplacement au cœur de cités encombrées, surchargées et embouteillées. Le scooter électrique ou de tout autres natures s’est vite imposé comme un moyen de transport intéressant et utile dans ce contexte. Quelle est la véritable portée des scooters électriques dans le monde actuel ? Tout comme les voitures électriques qui présentent de nombreux atouts, les scooters électriques en présentent aussi. Ces véhicules électriques ont clairement plus d’atouts comparativement aux véhicules thermiques. Ne croyez pas que ces véhicules électriques soient parfaits, ils présentent également des inconvénients. Nous ferons le point entre les avantages et les inconvénients des véhicules électriques, plus particulièrement des scooters.

Les nombreux avantages des scooters électriques apparaissent clairement quand on prête un peu attention à ces engins. Le premier avantage est sans aucun doute le coût d’entretien de ces engins qui est inférieur à celui des scooters thermiques ou à essence. L’électricité ayant un coût inférieur à celui de l’essence, il est évident que cette dépense est presque nulle. Les autres frais d’entretien sont presque inexistants puisque l’engin n’en nécessite pas vraiment. Les engins électriques émettent tellement peu de bruits qu’il est confortable de les conduire et de circuler avec dans les rues. Le risque de panne avec ces engins est pratiquement inexistant. Pour un utilisateur de ville, l’autonomie de ce type d’engin est d’environ 60 km/h, ce qui est largement supérieur au nombre de kilomètres effectué par une personne en un jour.

Le scooter électrique n’est tout de même pas parfait, il présente aussi quelques inconvénients. Tout d’abord son prix d’achat qui compense l’absence de coût d’entretien. On peut acquérir un scooter de ce type à environ 1500 euros et parfois jusqu’à 3 500 euros ou plus, selon le modèle et les caractéristiques de ce dernier. Sur le plan environnemental, le scooter électrique pollue de façon indirecte, puisque la fabrication de batteries et d’électricité influence négativement l’environnement. Il est vrai que ne pas faire de bruit est agréable, mais cela demande encore plus de vigilance, car les piétons ou les autres conducteurs ne vous entendront pas forcément arriver. Il est important de pouvoir recharger régulièrement son véhicule puisqu’une charge complète tient à peine 3 heures de temps. Heureusement ces engins peuvent être chargés sur des prises standards ou sur des prises installées dans les grandes villes.

Quels sont les avantages de l’autopartage entre particuliers?

2em

L’autopartage est une méthode qui est de plus en plus utilisée depuis environ 10 ans par les particuliers, auprès d’autres particuliers et même auprès d’entreprises. C’est une pratique qui permet aux bénéficiaires et aux propriétaires de véhicules de bénéficier de véhicules pour les uns et de rentabiliser leurs véhicules pour les autres. Avec les entreprises, les locataires de véhicules peuvent utiliser le mode d’autopartage en libre-service intégral qui leur permet de récupérer et remettre le véhicule dans une zone assez étendue, parfois même dans une ville. Grâce aux applications le « client » peut accéder au véhicule n’importe où et le rendre lorsqu’il termine son trajet. La location du véhicule est faite sur la base de différents facteurs, selon la période de location. Entre autres facteurs répertoriés, nous avons le type du véhicule, la distance parcourue, la durée de la réservation. Les prix varient selon les prestataires et les abonnés peuvent souscrire à des abonnements mensuels fixes, associés à des frais de prise en charge ou parfois des forfaits.

Dans la facturation du ,car sharing, les frais d’abonnement et les tarifs proposés sont composés des différents coûts associés au véhicule, essentiellement l’investissement final, l’assurance, les frais d’entretien, l’exploitation. Plus précisément on compte les frais de carburant, l’entretien, les assurances, les impôts et taxes, l’amortissement du véhicule, la taxe sur les véhicules de tourisme et la taxe professionnelle destinée aux sociétés. L’autopartage présente de nombreux avantages pour les propriétaires parce que c’est une alternative rentable pour les personnes qui se servent très peu ou pas de leurs véhicules. Très souvent les particuliers qui vont au travail à pied, en train ou en vélo gardent leurs véhicules pour les usages occasionnels comme les courses, les visites, etc. L’autopartage leur permet d’amortir les différentes charges liées au véhicule.

Pour les utilisateurs qui ne possèdent pas de voiture individuelle, ils peuvent solliciter l’autopartage et louer des voitures seulement quand ils en ont besoin. Cette solution permet de libérer un espace de garage ou une place de parking. Entre particuliers cela reste tout aussi vrai. Le propriétaire conserve son véhicule et le met à la location quand il ne s’en sert pas. Ainsi on peut alors posséder son véhicule et optimiser son budget. Dans certains pays, les sociétés d’autopartage passent des accords afin de mettre des véhicules à la disposition des clients n’importe où. Les utilisateurs d’autopartage peuvent l’associer aux transports en commun, cela permet de rationaliser les déplacements, d’augmenter la multimodalité, de gagner de l’argent, et de réduire les émissions de gaz la pollution ce qui est bon pour l’environnement.

Le coursier à Paris participe au Championnat du monde des coursiers à vélo

coursier paris

Les coursiers sont également organisés en communauté comme la majorité des professions. Le principe de communauté implique l’organisation d’évènements. C’est dans ce contexte que l’on existe à l’organisation du Championnat du monde des coursiers à vélo, en abrégé CMWC. Cette compétition de vélos se positionne comme l’ultime compétition de vélos en zone urbaine. Une fois par an, les coursiers à vélo les plus rapides, les plus futés et les plus résistants se réunissent pour savoir lequel d’entre eux est au-dessus de la mêlée. Le championnat est réparti en différentes épreuves afin de tester les capacités de coursiers sur le plan physique et sur le plan mental. Le coursier de Paris sur http://www.parispanamecourses.com/qui participe à ce rassemblement se doit donc d’être à la hauteur de tout ce qui l’y attend. La compétition se déroule principalement en circuit fermé, elle se déroule sous l’encadrement de la FBMA, Fédération internationale des Associations de coursiers à vélo.

Cet évènement est rassembleur, il permet aux coursiers non seulement de se retrouver et de célébrer la culture de leur métier, mais également de s’adonner au sport. Le coursier à Paris qui travaille à vélo peut donc rencontrer ses pairs afin de partager ensemble la culture d’un métier qui a une grande influence sur la culture urbaine. Cet évènement propose de nombreux spectacles, on y retrouve également des stands où les spectateurs rencontrent les coureurs et découvrent les dernières tendances en matière de mode et de vélo urbain. Les championnats accueillent aussi de nombreuses soirées. Les évènements qui se déroulent en marge de la compétition permettent de valoriser l’expression artistique, que ce soit la musique, la photographie, la littérature…

Précisons que toutes les activités parallèles aux courses sont menées par les coureurs eux-mêmes qui dévoilent ainsi leurs talents. Certes l’évènement est organisé par et pour les coursiers à vélo, mais il est également ouvert aux cyclistes qui n’exercent pas dans la profession de coursier à Paris ou ailleurs. Cette année, les festivités pour ce championnat du monde ont commencé dans la ville australienne de Sydney, du 27 au 29 mars 2015. L’inscription au championnat garantit d’assister à tous les évènements, d’avoir accès à de la nourriture, à de l’alcool, aux goodies, au tee-shirt officiel. L’inscription est d’environ 90 dollars australiens. C’est un évènement que tous les passionnés de vélo apprécieront de découvrir, et pourquoi ne pas enfourcher son vélo et se lancer dans la course ?